Les rencontres-cafés "Le Climat, t'en dis quoi ?"

Après une première année d'expérimentation, Ecocène reconduit les rencontres-cafés "Le climat t'en dis quoi ?" en 2018 afin de sensibiliser les habitants à la transition énergétique.


Une rencontre-café "Le climat t'en dis quoi ?" est un temps d'échanges entre habitants sur les enjeux du changement climatique. 6 rendez-vous sont programmés entre avril et octobre, avec chacun sa thématique :

  • 5 avril Le climat, on en est où ? (Que’m Platz)
  • 3 mai Utiliser des énergies renouvelables chez soi (Court-circuit)
  • 7 juin Economie circulaire, quésako ? (Brasserie Béarnaise)
  • 5 juillet Quels matériaux pour éco-construire ? (Court-circuit)
  • 6 septembre Et l’eau dans tout ça ? (Brasserie Béarnaise)
  • 4 octobre Mangeons-nous trop de viande ? (Que’m Platz)

 

 

En bref, pour chaque thème :

 

  • Les informations clés par un grand témoin
  • Des initiatives locales
  • Et moi, que puis-je faire ?

 

Les rencontres-cafés sont gratuites et ouvertes à tous. Elles sont organisées en partenariat avec LIKEN qui nous aide à communiquer ainsi que trois lieux palois qui ont la gentillesse de nous accueillir :
- Brasserie Béarnaise : 12 rue de Balaitous
- Que'm platz : 6 rue Jeanne d’Albret
- Le Court Circuit : rue Gachet



Cette action est soutenue par la Ville de Pau dans le cadre de son Plan Climat, par la DREAL Nouvelle-Aquitaine et par la Région Nouvelle-Aquitaine.


Retour sur la première année d'expérimentation

 

6 rencontres-cafés ont été organisées en 2017, toujours un jeudi et à 18h30 :

  • 11 mai Lancement des cafés : le climat, on en est où ? – Brasserie Béarnaise
  • 8 juin La biodiversité – Que’m Platz
  • 14 septembre Bouger durable – Brasserie Béarnaise
  • 12 octobre Manger mieux à Pau – Que’m Platz
  • 9 novembre Economiser l’énergie à la maison – Brasserie Béarnaise
  • 14 décembre Réduire ses déchets – Que’m Platz

 

 

Les rencontres-cafés sont organisées en partenariat avec Liken qui nous aide à communiquer et deux lieux palois qui ont la gentillesse de nous accueillir :

La Brasserie Béarnaise : 12 rue de Balaitous (près de l'université)
Le Que’m platz : 6 rue Jeanne d’Albret (près de l'église St Martin)

 

Cette action est soutenue par la Ville de Pau dans le cadre de son Plan Climat et par la DREAL Nouvelle-Aquitaine.

 

Jeudi 11 mai 2017 : lancement des cafés avec une mise en contexte sur le climat

 

Notre grand témoin était Xavier Arnauld de Sartre, directeur adjoint de l'Unité Mixte de Recherche PASSAGES à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.

 

 

Jeudi 8 juin 2017 : biodiversité en danger ?

 

Notre grand témoin était Frank D'Amico, chercheur à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, membre du GIEC biodiversité régional, du conseil scientifique du programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC) et aussi du Comité Scientifique Régional sur le Changement Climatique.

 

Ressources évoquées pour s'informer :

 

- Rapport Le Treut publié en 2013 "Les impacts du changement climatique en Aquitaine : un état des lieux scientifiques". Pessac :
Presses Universitaires de Bordeaux : LGPA-Éditions, 365 p., Dynamiques environnementales, HS 2013.

et le rapport "Prévoir pour agir" qui en découle.

 

- Livre "Tout peut changer : Capitalisme & changement climatique" de Naomi Klein (décembre 2016)

 

- Loi-cadre sur la biodiversité adoptée en août 2016 et sa présentation simplifiée par le Gouvernement

 

-  Conférence inaugurale de la 3ème édition des Leçons de sciences en Aquitaine : A l’ombre des crises anciennes - L’histoire de la biosphère n’a pas été un long fleuve tranquille ! par Bruno David, président du Muséum national d’histoire naturelle, le mardi 6 septembre 2016.

(intervention de Frank D'Amico entre la 1'40 et la 7'30ème minutes)

 

 

 

Initiatives évoquées pour agir :

 

- Créer une oasis nature avec l'association Humanité et Biodiversité, dont le président d'honneur est Hubert Reeves

 

- Participer aux actions et chantiers bénévoles du Conservatoire d'espaces naturels (CEN) Aquitaine. De juin à août 2017 : prospections papillons !

 

- Contribuer à l'éducation à l'environnement des jeunes

 

- Ne pas utiliser de produits phytosanitaires dans son jardin ou sur son balcon, les végétaliser, créer des abris pour les insectes...

 

- Participer à des initiatives de sciences participatives (exemple : Vigie Nature)

 

 

Jeudi 14 septembre 2017 : bouger durable

 

Notre grand témoin était Julie Cathala, directrice régionale de l'association Wimoov.

 

Des représentants de l'association Pau à Vélo, du collectif militant pour le maintien des trains de nuit et du Syndicat Mixte des Transports Urbains de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées étaient également présents.

 

Pau à Vélo milite pour que le vélo soit reconnu comme moyen de transport et pas uniquement comme un sport. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de l'association.

 

Les arguments pour le maintien des trains de nuit sont consultables sur ce site internet.

 

 

Jeudi 12 octobre 2017 : manger mieux à Pau

 

Notre grand témoin était Gilbert Dalla Rosa, géographe à la retraite, président de Slow Food Béarn.

Slow Food Béarn, membre du mouvement international Slow Food, a pour mission de sauvegarder et de valoriser les produits issus de la biodiversité et cultivés traditionnellement. L'un de ses défis est de sensibiliser tous les publics aux bonnes pratiques alimentaires et au goût.

 

Emilien et Sandra, gérants du Que'm Platz, notre lieu d'accueil, nous ont présenté leur façon de travailler, à partir de produits locaux issus de petits producteurs.

 

Quelques initiatives évoquées pour agir :

 

- Se renseigner sur les AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) près de chez soi. Nombreuses en Béarn, au nombre de 4 à Pau, elles garantissent une consommation de produits frais, de saison, locaux, issus de l'agriculture biologique le plus souvent et à un prix raisonnable (pas d'intermédiaire). On y trouve des légumes mais aussi une multitude d'autres produits, du fromage aux kiwis en passant par le poisson.

 

- Acheter dans les marchés auprès de producteurs (bien se renseigner !) permet de savoir où et dans quelles conditions ont été cultivés les produits (agriculture conventionnelle, raisonnée, biologique ?).

 

- Pour les produits qui ne sont pas cultivés localement, possibilité d'acheter des produits du commerce équitable, label qui garantit un prix minimum aux producteurs permettant de vivre dignement.

 

- Eviter les produits et plats préparés issus de l'industrie agro-alimentaire : il n'est pas possible de connaître l'origine de tous les produits, qui sont souvent de mauvaise qualité et ont engendré de nombreux transports. De plus, on y retrouve de nombreux additifs, colorants,...

 

- Produire de la viande a un impact en termes de consommation de surface, d'eau, de pesticides mais aussi d'émission de méthane, gaz à effet de serre. Il est préférable de limiter sa consommation et d'acheter de la viande de bonne qualité, issue d'élevages locaux respectueux de l'environnement.

 

 

Jeudi 9 novembre 2017 : les économies d'énergie dans la maison

 

Notre grand témoin était Emilie Bourreau, conseillère de l'Espace INFO ENERGIE à SOliHA Pyrénées Béarn-Bigorre.

 

Un Espace Info Energie est un lieu neutre, objectif, impartial et  indépendant où l'on peut obtenir des informations sur la maitrise de  l'énergie dans la maison. Les informations et/ou conseils fournis au public sont à titre indicatifs, gratuits et à partir des éléments présentés.

 

A Pau, l'Espace INFO ENERGIE est situé au 48 bis boulevard Alsace-Lorraine (05 59 14 60 64).

 

Pour des travaux de rénovation, les habitants de l'agglomération paloise peuvent contacter la Maison de l'habitat et du projet urbain (18 rue des Cordeliers à Pau / 05 59 82 58 60).

 

Au cours de la rencontre, Emilie Bourreau nous a fait un état des lieux de la consommation énergétique des français. Si vous souhaitez retrouver certains des chiffres présentés, vous pouvez télécharger une publication du Commissariat général au développement durable sur les chiffres clés concernant les modes de vie des ménages et l'environnement.

 

Quelques initiatives évoquées pour agir :

 

- Participer au défi des Familles à énergie positive animé par l'Espace INFO ENERGIE Béarn et la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées (voir plus d'infos)

 

- Bien connaître son logement avant de s'engager dans des travaux d'isolation ou de rénovation, pour s'assurer d'avoir bien identifié les priorités. Pour ce faire, possibilité de se faire accompagner gratuitement par l'Espace INFO ENERGIE. Cela permet aussi de connaître les aides financières existantes et adaptées à notre situation

 

- Consulter les brochures de l'ADEME sur les éco-gestes :

 

 

Jeudi 14 décembre : réduire ses déchets

 

Notre grand témoin était Daphné Lecocq, membre de l'association paloise Avenir Zéro Déchet.

Elle nous a rappelé l'histoire du zéro déchet et le principe des 5 R à retenir pour réduire progressivement ses déchets : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Revendiquer.


Plusieurs exemples ont été évoqués pour agir au quotidien :

 

Refuser :
- Refuser les poches (plastique ou papier) de la boulangerie, du shopping et des fruits et légumes et les remplacer par des poches en tissus.
- Refuser les échantillons offerts par certains commerces.

 

Réduire :
- Réduire ses achats de produits neufs en fouinant dans les magasins d’occasion et autres sites internet bien connus.
- Réduire sa garde-robe et son range-chaussures en y faisant le tri et en donnant à ceux qui en ont vraiment besoin.


Réutiliser :
- Réutiliser des couches lavables plutôt que de dépenser plus de 1000€ par enfant pour des couches qui seront incinérées.
- Réutiliser ses déchets organiques pour générer de la matière pour notre ami le sol et les petites bêtes qui y vivent par le compostage.

 

Recycler :
- Recycler le verre à l’infini.
- Recycler son papier après l’avoir utilisé sur chaque centimètre carré.
- Recycler ses T-shirts en les transformant en sacs de courses.

 

Revendiquer :
- Aller chez des amis avec un dessert fait-maison emballé dans un grand sac en tissu.
- Offrir une sortie au cinéma pour l’anniversaire d’un enfant plutôt qu’un jouet Made in China.